Carte blanche à Codex Urbanus

14 septembre 2021 - 29 janvier 2022
Musée Clémenceau

Il y a une dizaine d’années, Codex Urbanus a commencé à peindre un bestiaire vandale sur les murs du 18ème arrondissement au milieu de la nuit. Ce manuscrit urbain – traduction française du latin Codex Urbanus – se compose exclusivement de chimères et d’animaux fantastiques. Ce projet mural a fait connaître l’artiste au grand public et lui a donné son nom.
Après le Musée Gustave Moreau, le Château de Malmaison, c’est chez le Tigre que Codex Urbanus pose ses bombes et ses poscas, pour discuter avec ce mythe républicain qu’est Georges Clemenceau.
Le musée Clemenceau donne, pour la première fois, carte blanche à l’artiste de street art, Codex Urbanus, du 14 septembre au 29 janvier 2022.

La Part de l’ombre- Sculpture du sud-ouest du Congo

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You cannot copy content of this page
error: Le contenu est protégé !!